Visite grand format

Vu du talus, les toitures des bâtiments, la belle enfilade de la couverture rénovée.
Vu du talus, les toitures des bâtiments, la belle enfilade de la couverture rénovée, fin juin.

Une fois par an au moins, l’ensemble de la maîtrise d’œuvre (architectes), vient visiter le chantier de Nouara pour voir l’avancée des travaux, et pour anticiper la suite avec les artisans et corriger éventuellement certains détails.

Visite du CA de la fondation début juillet.
Visite du CA de la Fondation Omerin début juillet.
Réflexion sur le cheminement extérieur.
Réflexion sur le cheminement extérieur le 22 juillet.

Nous nous sommes donc retrouvés lundi après-midi pour une revue de détails qui a duré cinq heures !
Alors que les réunions générales d’avant les travaux entraînaient systématiquement du découragement face à l’immense tâche qui attendait l’équipe en train de trouver des solutions pour répondre au projet, cette visite a vu l’humeur de ceux qui sont rarement sur le site monter en flèche, heureux de voir se concrétiser leurs plans ; heureux aussi de constater que les solutions, les matériaux visibles employés (bois des bardages, des portes, des lindages, les huisseries…) sont de qualité et ne jurent pas dans ces lieux pourtant fortement imprégnés par le passé.
Tous les sujets furent abordés, du cheminement aux salles de bain, en passant par les revêtements de sols et la grosse poutre. Pourquoi ne pas refaire avec eux ce tour, qui va nous amener à découvrir les avancées depuis le dernier article ? Suivez-moi.

Où seront les escaliers menant au premier ascesneur.
Où seront les escaliers menant à la cour intérieure ?

En reprenant ce dernier article paru sur Nouara, à la mi-juin, je m’aperçois que les avancées sont énormes. Comme à chaque fois qu’on lâche un peu l’affaire, je me répète…

À la mi-juin, dans la meunerie, la dalle du premier étage était coulée et les banches des murs de même étage commençaient à être installées. La dalle de la galerie entre la meunerie et le vieux moulin avait été coulée, mais s’arrêtait au vieux moulin.
Côté vieux moulin, le terrassement de la partie nord débutait, le bief était « curé », les plaquistes avait commencé leur intervention au deuxième étage pour créer les chambres. La ventilation au schéma complexe prenait place tant bien que mal dans les combles et entre les étages, les plombiers, chauffagistes et électriciens s’inséraient au milieu de tout le monde pour passer leurs conduites et leurs réseaux. Les fenêtres étaient posées les unes après les autres, mettant hors d’air les étages.
Au bas du vieux moulin, un mur en pierres commençait à être bâti à la sortie de secours de l’auditorium, pendant que débutaient côté nord les terrassements d’aménagement du chemin des papetiers, du bief et de la terrasse d’accueil de la coursive.

Fouille pour la création de la terrasse devant accueillir la galerie. Elle est depuis construite et prend la place du mur du bassin réservoir, l'ancienne piscine du moulin.
Fouille pour la création de la terrasse devant accueillir la galerie. Elle est depuis construite et prend la place du mur du bassin réservoir, l’ancienne piscine du moulin, qui s’écroulait.
vieux moulin
Mise en place des plaques de placo au plafond d’une chambre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mur en pierre sèche soutenant un cheminement den cours de montage.
Mur en pierres sèches soutenant un cheminement en cours de montage.
Mur en pierre situé à la sortie de secours, en cours de montage.
Mur en pierres situé à la sortie de secours, en construction.
Le même mur, achevé.
Le même mur, achevé.

Un mois plus tard, les chambres du vieux moulin sont désertées, chacun des artisans du second œuvre ayant achevé sa partie : isolation et placage, ventilation, plomberie avec des « œuvres d’art » en cuivre pour l’adduction d’eau, pose des chasses-d’eau et des évacuations, électricité (électricité, alarmes…) et chauffage.

Arrivées d'eau dans la chambre deux de la suite parentale.
Arrivées d’eau dans la chambre deux de la suite parentale.
Dans la chambre PMR, arrivées d'eau pour le lavabo et la douche.
Dans la chambre PMR, arrivées d’eau dans la salle de bain.
Une chasse d'eau cachée à l'avenir.
Une chasse-d’eau cachée à l’avenir.

Tous vont passer à l’étage inférieur, certains ont déjà attaqué comme l’entreprise de ventilation qui a déjà installé ses gros conduits en plusieurs endroits.
Sur le terrain nord, le cheminement est tracé et un mur en pierres sèches est en cours de montage. L’idée est de circuler sur ce mur, de pouvoir s’y asseoir pour se reposer, manger, admirer le ruisseau de Gourre passant au pied. La terrasse d’accueil de la coursive est coulée, et un maçon a attaqué le placage en pierres.
Près du mur, un conduit descend la pente, faisant le lien entre les deux parties du bief (avant le moulin, puis le long du moulin). Le bief quant à lui est entièrement dégagé, ses parois mises au jour, dans l’attente de rénovation.

Mise en place d'un joint sur la porte vitrée de la salle de restauration au rez-de-chausséee du vieux moulin.
Mise en place d’un joint sur la porte vitrée de la salle de restauration au rez-de-chaussée du vieux moulin.
Côté auditorium, faux volets à claire-voie.
Côté auditorium, faux volets à claire-voie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chambre une de la suite parentale.
Chambre une de la suite parentale. Les différentes couleurs de Placoplatre indiquent à quoi est destinée chacune des plaques : violet (acoustique), rose (pare-feu), jaune (normal). Existe encore le placo vert qui est hydrofuge pour les lieux humides.
Chambre deux de la suite parentale. la salle de bain est ouverte sur la chambre, on peut voir l'extérieur de la baignoire...
Chambre deux de la suite parentale. La salle de bain est ouverte sur la chambre, on peut voir l’extérieur de la baignoire…
Chambre trois. Le lit est décalé du mur, une niche est créée pour donner une ambiance plus tamisée de la lumière.
Chambre trois. Le lit est décalé du mur, une niche est créée pour donner une ambiance plus tamisée de la lumière.
La loggia sera fermée par un volet reprenant les volets de l'ancien séchoir à papier de Nouara. *
La même chambre, dessin du scénographe. (JC Malartre)
Chambre quatre.
Chambre quatre.

 

Chambre cinq pour personnes à mobilité réduite.
Chambre cinq pour personnes à mobilité réduite.
Mise au point grâce au dessin.
Mise au point grâce au dessin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vient enfin la meunerie, qui a gagné deux niveaux, puisque au-dessus des meules, le premier et le deuxième niveaux ont été remontés, et la dernière dalle a été coulée. Celle-ci servira de sol (ou presque) à un toit terrasse accessible par la grande baie de la salle de réception du premier étage. L’autre partie du bâtiment sera couverte (à la rentrée de septembre) par une charpente traditionnelle et un plafond tendu au-dessous.
La dalle de la galerie d’accès à l’ascenseur et aux étages est elle aussi coulée.

La dalle supérieure en cours de préparation.
La dalle supérieure en cours de préparation.

Les maçons vont s’attaquer à la rentrée à la démolition de la toiture et des étages de la ferme. Comme les fuites se multipliaient, le déménagement a été anticipé et les plans ont été affichés dans le vieux moulin dans la salle de restauration du rez-de-chaussée.

Discussion autour d'une carotte... de béton pour définir l'aspect des sols en béton poncé.
Discussion autour d’une carotte… de béton pour définir l’aspect des sols en béton poncé.
La carotte abandonnée.
La carotte abandonnée.
Le nouveau bureau, au sec, plus frais, mieux éclairé. les conditions d'accueil s'améliorent au fur et à mesure que les travaux avancent...
Le nouveau bureau, au sec, plus frais, mieux éclairé. Les conditions d’accueil s’améliorent au fur et à mesure que les travaux avancent…

Bref, Nouara prend tournure, et les sourires faisaient plaisirs à voir lundi après l’après-midi de travail.

4 thoughts on “Visite grand format

  1. Agréablement surprise d’entendre si peu de bruit alors que je suis tout proche du chantier, Bravo pour cette magnifique réalisation !! Bel été à tous

  2. Merci à vous pour me lire, et bravo surtout aux artisans qui font des boulots pas simples par des temps rarement agréables (entre froid et canicule, pluie et neige, pas beaucoup de répit cette année)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *