Mises au point

Architectes, artisans, bureaux d'études, bureau de contrôle se réunissent toutes les semaines depuis le début du chantier.
Architectes, artisans, bureaux d’études, bureau de contrôle se réunissent toutes les semaines depuis le début du chantier.

Une fois par semaine, depuis le commencement des travaux, se réunissent les architectes, les artisans travaillant sur le moulin et ceux qui interviendront à l’avenir. Pour visiter le site, discuter de l’avancement des travaux, régler les problèmes techniques, réfléchir à ceux qui se présentent.

Discussions et confrontation des idées autour des plans.
Discussions et confrontation des idées autour des plans.

Le suivi de chantier fait partie des charges des architectes, et elle n’est pas anodine dans le cas d’une réhabilitation comme celle de Nouara. Sans cesse, les mauvaises surprises ou la réalité du terrain entraînent des réajustements et des aménagements par rapport à ce qui avait été prévu par les bureaux d’études et les architectes.

Toutes les semaines donc l’équipe visite le chantier, commente les avancées, se penche sur des plans maintes et maintes fois manipulés. Tout ça dans la bonne humeur, garantie d’efficacité.

Cette semaine, calage entre les maçons et les charpentiers qui ne vont pas tarder à entrer dans la danse. Méthode, solutions techniques sur certains détails, calendrier. Dans quelques jours, ils devront en effet venir faire le relevé des cotes, ajuster les plans de charpente, commander le bois, puis construire la charpente dans leurs ateliers avant de venir l’installer sur site. Dans deux mois.

Le chaînage en haut des murs a débuté.
Le chaînage en haut des murs a débuté.

D’ici-là, les maçons ont encore beaucoup de pain sur la planche avant que l’on ne voie voler dans les airs les fermes de la charpente, pendues aux chaînes de la grue. Le chaînage du haut des murs a commencé, les premiers piliers de la pièce de réception ont été coulés. Ils soutiendront l’étage du dessus et les cloisons des sanitaires, vestiaires et office/bar s’appuieront sur eux. Il faut maintenant surélever les murs du pignon Est et des studios, rehausser le mur de refend entre la salle de réception et l’auditorium, ouvrir la baie de la salle de réception à l’ouest avant de pouvoir couler la dalle du troisième niveau, celui des chambres. Les artisans courent maintenant après le temps.

Les poteaux de la salle de réception du premier étage sont en cours de réalisation : banchage.
Les poteaux de la salle de réception du premier étage sont en cours de réalisation : banchage.
Discussion dans le futur auditorium. Les maçons préparent le banchage des murs Est (pignon et mur du fond de la salle).
Discussion dans le futur auditorium. Les maçons préparent le banchage des murs Est (pignon et mur du fond de la salle).

J’aimerais ici faire une petite mise au point à ce propos. Le chantier est privé, interdit au public, et pourtant régulièrement le chef de chantier reçoit la visite non désirée et non programmée de curieux, sans aucun doute amoureux du site. Seulement, en dérangeant les ouvriers, ils les retardent, ils les mettent en danger, ils se mettent en danger, et le pire est que, même si ces curieux sont en tort, ce sont les entreprises sur site qui assumeront la responsabilité d’un éventuel accident. Alors de grâce, si vous connaissez des amateurs du chantier de Nouara, des flâneurs indifférents aux recommandations, merci de les décourager de pénétrer dans l’enceinte.

1 commentaire sur “Mises au point

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *