Au tour du chant

Nous achevons maintenant la visite du moulin. Après avoir fait le tour des salles, chambres et autres gîtes en location, voici venu le temps des rires et des chants, mais pas que.

Je vous ai parlé et montré des photos de la partie construite dans les années 1964-65 par la colonie L’Arche que nous avons dû démolir. Pas pour le plaisir mais parce qu’elle n’était pas assez solide pour accueillir ce qui y est prévu. La reconstruction a d’ailleurs déjà commencé, je vous en parlerai dès que possible.

Cette zone du moulin va donc abriter un bel auditorium d’une centaine de places, prévu pour des concerts de musique classique, jazz, du théâtre, des lectures, des conférences, et des séminaires. L’ensemble a été étudié avec un acousticien. Une boîte en bois, charpente moderne, gradinage fixe en bois sur deux niveaux et fauteuils que l’on va choisir confortables… Des places sont prévues pour personnes en fauteuil roulant, la salle va bien sûr être équipée pour les personnes malentendantes appareillées. Les lumières ont été définies avec un technicien qui travaille pour le Centre culturel d’Ambert. Quant à la scène, elle ne sera pas surélevée, et fera autour de 35 m². Pour des compagnies de petite taille donc, pas d’orchestre symphonique. Vous n’y verrez pas la Symphonie N°8 dite des Mille de Gustav Malher.

Pour le fonctionnement, c’est en cours de réflexion, mais dans les grandes lignes, en location pour les privés (entreprises…), en partenariat, en prêt ou en création de spectacle par Nouara pour tout ce qui est culturel. Nouara a bien évidemment l’intention de travailler avec les instances culturelles des environs (collectivités, festivals, écoles…), voire plus loin si des envies et besoins se font sentir. Il en sera de même pour l’atelier d’artiste, que j’ai évoqué dans un autre article, destiné à recevoir des plasticiens en résidence.

Un auditorium pour accueillir spectacles, conférences, artistes en résidence, stages, séminaires...
Un auditorium pour accueillir spectacles, conférences, artistes en résidence, stages, séminaires… Une salle qui occupe les deux étages du bâtiment le plus à l’est.
La façade sur cour restera la même que celle visible depuis la construction de ce bâtiment. le mur n'a d'ailleurs pas été démoli.
La façade sur cour restera la même que celle visible depuis la construction de ce bâtiment. Le mur n’a d’ailleurs pas été démoli. (Fac-similé d’après photo, les volets seront coulissants.)
La façade de l'auditorium présentera un mur en pierre pour la partie basse et du bardage bois identique au reste du moulin pour la partie haute.
La façade de l’auditorium présentera un mur en pierre pour la partie basse et du bardage bois identique au reste du moulin pour la partie haute. On voit ici en coupe la piscine utilisée par la colonie, sur le bord de laquelle « atterrira » la sortie de secours de l’étage supérieur du moulin. En-dessous, porte de secours du premier étage. Le toit du fond est celui de la grange, plus haute que le moulin.

4 thoughts on “Au tour du chant

  1. nous ne pouvons qu’encourager cette très belle initiative … à la campagne (mais, ce n’est pas du tout péjoratif, loin de là !!!) !!! une idée bien réfléchie et qui drainera, j’espère, beaucoup de monde !!!

  2. une vie culturelle ne peut que s’épanouir dans un tel cadre, chargé d’histoire, le souffle de la création!
    n’oubliez pas la danse dans ce type de lieu avec des résidences pour créer des chorégraphies, journaliste, spécialiste de danse, connaissant de nombreuses cies, l’environnement se prête à de telles créations, je peux rester à la disposition du mécène et des programmateurs pour toutes ces questions, enfant du pays( Garrel)
    je reste à votre disposition.

    1. Bonjour,
      Bien sûr la danse, honte à moi, désolée pour l’oubli. Et si vous connaissez du monde, nous sommes bien sûr preneurs pour discuter avec vous. Nous vous recontacterons ! merci !

  3. et, pourquoi pas la céramique, il y a très peu de céramistes dans la région … même, même … si la région a compté de nombreuses tuileries et autres ateliers de potiers … même si tuilier et céramiste sont différents ; dans tous les cas, ils travaillent la terre !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *