Premier coup de pelle à Nouara !

Mardi 20 septembre à 9h30, un peu émouvant.
Mardi 20 septembre à 9h30, un peu émouvant.

Afin de vérifier la faisabilité d’un aménagement, les architectes ont eu besoin de sonder devant l’ancienne meunerie et de descendre jusqu’aux fondations du bâtiment, un étage au-dessous. Au début du remblai, et à environ 2 mètres, deux gros rochers qui font barrage. Dommage, l’idée est à revoir…
Mais ce premier coup de pelle est un petit événement, un peu émouvant, une répétition avant l’arrivée des gros engins l’année prochaine. Et puis nous en savons un tout petit peu plus sur le moulin (ça sera pour un prochain article, un peu de patience !)…

Un petit peu d'aide pour percer la dalle de béton.
Un petit peu d’aide pour percer la dalle de béton.
Sous les pavés, le remblai, l'architecte est concentré.
Sous les pavés, le remblai, l’architecte est concentré.
Les architectes et l'expert béton scrutent le fond du trou.
Les architectes et l’expert béton scrutent le fond du trou.
Derrière le godet apparaissent deux blocs blancs, dont l’un présente une face lisse et se situe dans le prolongement d’une structure apparemment non naturelle. Quoi que ce soit, l’aménagement envisagé n’est pas possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *